Jean-Pierre Norguet

Kinésiologie  &  Gestion du stress

Actualités

Etant retenu par un projet de recherches, je suis indisponible pour une durée indéterminée.

NB : Je vous tiendrai au courant de la reprise de mes activiés via la lettre d'information.
A bientôt et bonne rentrée 2014 !

Lettre d'information

En préparation

Mandala

Universalité

Développer notre intelligence, trouver notre famille d'élan et développer notre connexion à l'universalité

Il est de ces instants suspendus hors du temps, où nous nous sentons connectés à l'univers, en bonne intelligence avec le tout, dans un élan vital et créateur qui ne laisse plus de doute sur la nature de notre mission essentielle.

Intelligences multiples : les développer par la découverte de l'équilibre

Notre intelligence ne se limite pas à comprendre et à raisonner. Nous disposons de multiples formes d'intelligences :

  • logico-mathématique : le quotient intellectuel (QI)
  • interpersonnelle : interagir avec les autres
  • intrapersonnelle : compréhension de soi, de ses besoins, de ses désirs
  • spatiale : se repérer dans une représentation de l'espace
  • verbo-linguistique : lire, écrire, parler
  • kinesthésique : exprimer et réaliser par le corps
  • naturaliste : se connecter instinctivement à la nature
  • musicale-rythmique : penser en rythmes et mélodies
  • sexuelle : intégrer ses pulsions à la conscience
Lorsque nous exprimons une forme d'intelligence, ou lorsque nous percevons chez quelqu'un d'autre l'expression de cette forme d'intelligence, nous pouvons ressentir un stress. Ce stress est dû à la mémoire d'une douleur ou d'un déséquilibre que nous avons vécu lors d'une expression antérieure de cette intelligence. En nous libérant de ce stress, nous pouvons libérer notre capacité à exprimer notre intelligence, développer les intelligences dont nous souhaitons disposer, et accepter que les autres expriment à leur niveau leurs propres intelligences.

Familles d'élan : se comprendre pour trouver sa place

Parmi les âmes humaines, notre nature profonde s'incarne préférentiellement dans l'une des familles d'élan :

  • les artistes, trouvent des changements de perspective, nous entraînent sur des chemins symboliques, renvoient un ressenti ;
  • les soignants, prennent soin du monde, s'intéressent à la santé, au bien-être et à l'équilibre ;
  • les enseignants, ont une propension oratoire à enseigner, à donner des leçons, à transmettre la connaissance ;
  • les constructeurs, oeuvrent à créer des structures durables, qui permettent d'y vivre et de s'épanouir ;
  • les ombres, sans vie propre, canalisent l'énergie des autres, leur servant de miroir et de relais.
Notre famille d'élan préférentielle détermine nos pulsions de vie, nos goûts profonds et notre sentiment d'appartenance. Comprendre notre rapport aux familles d'élan comme autant de talents dormant en nous, nous permet de nous épanouir, de trouver notre place auprès de nos semblables et d'entretenir avec eux des rapports harmonieux.

Les champs morphogénétiques : vibrer au coeur de soi

Notre corps matériel s'incarne dans un champs d'énergie qui lui est propre. La connexion de ce champs d'énergie aux éléments éveille en nous un ressenti :

  • la terre nous connecte aux racines de l'être ;
  • l'air nous ouvre l'esprit et nous montre le chemin ;
  • l'eau nous donne une fluidité dans le mouvement ;
  • le bois nous apporte structure et sens ;
  • le feu nous permet de transformer et forger.
Notre rapport à chacun de ces élements façonne notre réalité. En harmonisant notre connexion aux éléments, nous pouvons percevoir le sens de l'existence, ressentir l'échange d'énergie vitale, et vibrer en bon équilibre avec les autres.